Pourquoi le chant ?

Pour les gériatres, avec le grand âge deux types de souvenirs restent en chacun de nous profondément présents : la mémoire des chants et la mémoire des souvenirs d’enfance.

Chanter avec des personnes âgées, c’est utiliser vis-à-vis d’elles, un des meilleurs moyens pour entrer en relation. Par ailleurs le chant amène la joie, la simplicité, le partage et facilite après le dialogue individuel.

« Grâce aux travaux des neurosciences, on sait aujourd’hui que l’exposition à la musique a des effets positifs sur la mémoire, notamment chez les personnes atteintes d’Alzheimer. » étude CNRS

«Nous avons aussi constaté auprès de patients atteints de la maladie d’Alzheimer qui suivent des ateliers de chant à quel point la mémoire musicale est précieuse et redonne envie de communiquer » Hervé Platel, professeur de neuropsychologie à l’université de Caen

« En tant qu’accompagnante, aidante et membre élue du Conseil de la Vie Sociale d’une maison de retraite, j’ai pu mesurer quelles étaient les interventions auxquelles mon père était sensible et qui favorisaient sa sérénité, stimulaient sa mémoire, créaient du lien entre lui et moi et avec les intervenants. C’est sans aucun doute la Chorale Se Canto qui répondait le plus à ces attentes. »  Corinne, fille d’un résident d’un établissement Korian

« Ces rencontres sont ainsi en adéquation avec l’orientation forte de notre groupe de maison de retraite en faveur des thérapies non médicamenteuses (TNM), auxquels la convivialité en chansons participent. » Olivier, animateur en maison de retraite à Paris